Flash-Info

Récupération des bâtiments et du patrimoine foncier de l’Etat: Alpha Condé de ‘‘menaces en promesse’’  

Pr Alpha Condé, président de la République de Guinée

« Nous allons commencer à reprendre tous les bâtiments publics. Après le contentieux Franco-guinéen, tous les biens des colons français sont passés dans le portefeuille de l’Etat. Mais beaucoup de ces biens sont aujourd’hui accaparés de façon illégale par des citoyens. Là aussi nous allons commencer dès ce mois-ci  à récupérer tous ces biens qui appartiennent à l’Etat ».

Cette annonce  du Chef de l’Etat visant la relance de la procédure de récupération des bâtiments et du patrimoine foncier de l’Etat occupés illégalement par des particuliers, intervient  alorsque depuis 2014 l’agent judiciaire de l’Etat avait rendu public une liste de biens relevant du contentieux et sur laquelle figuraient les noms de Cellou Dalein Diallo, leader de l’UFDG,  Sidya Touré leader de l’UFR, le Général Sékouba Konaté.

Pendant la résidence du chef de file de l’opposition sise à Dixinn et celle de l’actuel haut représentant du Chef de l’Etat sise à la Minière, avaient été pointées du doigt par le document de l’agent judicaire de l’Etat, le président de la République Alpha Condé fait sa revelation sans cités de noms :  « la moitié des maisons de Kaloum, de Matam, de Dixinn appartiennent à l’Etat. Elles sont accaparées par des citoyens. Nous allons mettre fin à ce pillage des biens de l’Etat. Et ceux qui parlent de gestion que j’entends en ville,  sont responsables de ces pillages. Vous allez être surpris, les gens qu’on va convoquer pour les biens qu’ils ont détournés ».

« Il est temps que les guinéens sachent désormais qui est qui dans ce pays et qui a fait quoi », a martelé l’actuel locataire de Sekhourouyea.

Pour renchérir, il ajoute « Il faut que les gens sachent désormais qu’on ne peut pas détourner les biens de l’Etat. Il y a aussi des réserves foncières qui sont là qui sont parfois accaparées par des gens de façon injuste. Nous allons mettre fin à tout ça ».

« L’année 2018 va être une année de redressement et de lutte contre toutes les formes d’accaparement des biens de l’Etat », a  indiqué Alpha Condé.

Thierno Amadou Oury BALDE

Facebook Comments

33total visits.

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*