Flash-Info

Journée ville morte à  Conakry: la circulation paralysée à plusieurs endroits !

Manifestation d’un groupe de jeunes 

La ville morte appelée ce mardi 27 mars par l’opposition républicaine produit ses effets sur la route ‘‘Le Prince’’ en haute banlieue de Conakry.

Après l’axe Bambéto-Hamdallaye où circulation a connu de paralysie ce matin, c’est le tronçon Bambeto-Koloma-Cosa qui emboîte le pas.

Pour preuve, des jeunes érigent des barricades et brûlent des pneus sur la chaussée, bloquant ainsi la circulation.

A wanindara dans la commune de Ratoma, les quelques rares véhiculent visibles sur les lieux prennent des routes secondaires. Mais les jeunes manifestants ne facilitent leur passage que moyennant une somme d’argent. Les conducteurs qui refusent d’obtempérer exposent leur engin roulant à la merci des jets de pierres.

Pour le moment la circulation est complètement bloquée, malgré l’intervention des forces de l’ordre qui tentent de maîtriser la situation.

A signaler que l’opposition républicaine proteste contre ce qu’elle qualifie de « Holdup électoral » des dernières élections locales et exige d’être rétablie dans pour lutter contre le détournement de ses suffrages.

A suivre !

Thierno Amadou Oury BALDE

Facebook Comments

43total visits.

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*