Flash-Info

Guinée : Quand Alpha Condé traite ses ministres de voleurs !

Alpha Condé 

« Les ministres volent, les directeurs généraux volent, ils donnent aux jeunes. Les gens sont habitués à ça, mais cela ne peut pas faire avancer un pays. Il faut que les gens acceptent de travailler (…), il faut que les guinéens sachent qu’on ne peut pas s’en sortir si on ne travaille pas. Ce n’est pas tendre la main, passer de bureau en bureau quémander de l’argent qui peut nous faire avancer. Non. Ça ne peut pas développer un pays. On est habitué à mendier. Il faut qu’on arrête ça et qu’on accepte de travailler ».

Cette nouvelle sortie médiatique du président de la République Alpha Condé reflète-t-elle la réalité guinéenne ?

En tout cas, le moins que l’on puisse dire, l’actuel locataire de Sekhoutoureya est conscient  de certaines pratiques qui gangrènent l’Administration guinéenne au plus haut sommet.

Accusant ses ministres de soustraire le fond du contribuable pour distribuer aux jeunes envers lesquels ils prouvent leur influence, Alpha Condé veut mettre fin à ce système.

De même indique-t-il, les jeunes doivent travailler pour subvenir à leurs besoins.

Insistant sur la mise en valeur des produits locaux, le Chef de l’Etat compte accompagner les artisans à l’image d’autres corporations.

« Quand on est en train d’accompagner les cordonniers de Dalaba qui fabriquent de meilleures paires de chaussures, il ne faut pas que les ministres disent qu’ils leur faut des chaussures italiennes. Il faut que le Gouvernement à commencer par le Président, tout le monde porte des chaussures fabriquées à Dalaba. Les gens aiment imiter le Président. Depuis que je fais des colles de chemise comme ça, tout le monde m’imite (rires). Donc  quand je vais commencer à porter des chaussures fabriquées par les cordonniers de Dalaba, la semaine d’après tout le monde va m’imiter. Il faut qu’on accepte d’accompagner nos artisans ».

Thierno Aïsssata BALDE

Facebook Comments

220total visits.

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*