Flash-Info

Guinée : Quand Alpha Condé menace l’équipe de Mamady Youla et Albert Damantang camara dit ne pas être informé

Gouvernement guinéen

« Nous ne sommes pas patriotes, nous ne sommes pas fiers de notre pays. Nous ne voulons pas défendre ses intérêts, chacun défend ses intérêts. Or, sans patriotisme aucun pays ne peut aller de l’avant. Nous avons d’énormes progrès à faire, mais ce qui est difficile, c’est le changement de mentalité. Car nous sommes habitués à une très mauvaise gestion, au laxisme (…). Il est extrêmement important que nous apprenions la discipline, à respecter notre voisin, à respecter la loi. Ce sont des défis que nous avons à relever en 2018.  Je suis décidé à les relever. Et j’ai prévenu le gouvernement, ceux qui n’iront pas dans ce sens-là, partiront. Tout le monde est utile, personne n’est indispensable. Il faut d’abord que nous les cadres, les dirigeants, essayions de servir notre peuple, en améliorant ses conditions de vie ».

Ces propos du chef de l’Etat guinéen Alpha Condé que l’on pourrait de ‘‘discours de conscientisation’’ des plus hauts cadres de l’Etat,  fait un tollé dans la cité.

D’aucuns interprètent le message du président de la République comme une menace de destitution du gouvernement de Mamady Youla, premier ministre guinéen qui,  selon certaines informations voulait rendre le tablier.

Mais le porte parole du gouvernement, Damantang Albert Camara, apporte des clarifications en rapportant à l’opinion de ne pas être au courant d’une quelconque information relative à la démission de l’équipe gouvernementale.

« Je ne suis pas au courant d’une quelconque éventuelle démission du Gouvernement. Que ça soit de façon officielle, ou de façon officieuse », a  déclaré le ministre l’emploi et de l’enseignement professionnel.

Concernant la réunion extraordinaire du vendredi 5 janvier dernier entre plusieurs membres du Gouvernement, le Porte-parole du Gouvernement guinéen dira chez nos confrères de la presse nationale que : « C’était une réunion préparatoire d’une mission de communication de l’ensemble des membres du Gouvernement vers les populations à la base sur le programme national de développement économique et social (PNDES).

« Chaque Ministre se rendra à l’intérieur du pays pour expliquer aux populations le contenu du PNDS. Vous savez que même par rapport à l’accord sur les 20 milliards avec la Chine, il y a eu une mauvaise interprétation, et donc une mauvaise compréhension. Il y en a qui ont cru que le Président est venu ici avec l’argent et qu’il a été mal utilisé », a rassuré Damantang Albert Camara.

Thierno Amadou Oury BALDE

Facebook Comments

43total visits.

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*