Flash-Info

Guinée : La CENI rassure les acteurs du processus électoral de son ‘‘impartialité’’ 

 

logo de la CENI-Guinée

Pour répondre à l’opposition qui qualifie l’institution électorale d’être « complice » d’une fraude en faveur du parti au pouvoir, la CENI parle de son impartialité dans l’organisation des scrutins en Guinée. 

Si pour le camp de  l’UFDG dirigé par Cellou Dalein Diallo, «  le RPG a déjà commencé la fraude en négociant avec les démembrements de la CENI pour retirer les anciennes listes afin de déposer de nouvelles listes », le Bloc Liberal de Faya Millimono évoque « une certaine complicité de la CENI face à cette situation et de n’avoir pas l’exception d’emboiter le pas à la fraude  ».

Ce que trouve infondé le Directeur du Département Communication de la CENI, Aly Bocar Samoura, qui sans doute rassure les candidats en compétition pour les élections locales du 4 février prochain quant à la neutralité de son institution : « On est arbitre. Nous avons prêté serment. La CENI ne peut cautionner un quelconque cas de fraude en faveur d’un camp au détriment d’un autre. C’est notre crédibilité qui est en jeu ».

« On est là en tant qu’arbitre », a ainsi martelé le commissaire de la CENI à l’issue d’un entretien avec la presse nationale.

Thierno Amadou Oury BALDE

Facebook Comments

170total visits.

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*