FLASH INFO

INIDH : Dr Alia Diaby déplore la détention du journaliste Lansana Camara

Dr Alia Diaby

La détention du journaliste Lansana Camara, accusé de diffamation par un ministre de la République, préoccupe plus d’un.

Alors que la Loi L002 sur la liberté de la presse protège les hommes de médias contre les atteintes, le directeur de publication de conakrylive.info est privé de sa liberté depuis presqu’une semaine. Ce, malgré les indignations de quelques professionnels de médias et activistes de la société civile.

Du côté de l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains, c’est Dr Alia Diaby qui fustige une telle attitude sans décision de justice.

 « Aussi longtemps qu’une décision de justice ne l’a pas reconnue coupable et le condamner, il ne devrait pas aller en prison. Nous déplorons le fait que l’intéressé soit l’objet de ces mesures », a déclaré ce lundi dans la presse, Dr Alia Diaby, président de l’INIDH.

 A ceux qui veulent l’entendre ou non, il lance un appel pressant : « l’appel que nous pouvons lancer aux autorités, c’est de ne pas condamner l’intéressé avant la lettre. C’est de le laisser libre de ses mouvements jusqu’à ce qu’une décision de justice prise dans les conditions d’un procès équitable, le condamne ».

 « Il ne devrait pas rester en prison. En vérité, ça n’honore pas la Guinée qui se targue d’être un pays où on n’arrête pas les journalistes. Ce cas-là ne devrait pas continuer à salir la Guinée, parce qu’il y a les systèmes de notation en matière de liberté de presse », a laissé entendre Dr Alia Diaby.

 Thierno Amadou Oury BALDE

Facebook Comments

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*