FLASH INFO

Journées de concertation sur le Hajj : les vérités d’Alpha Condé aux Imams de Guinée !

Alpha CONDE

La salle du 28 septembre du palais du peuple à servi de cadre pour l’ouverture des  journées de concertations  sur  le hadj ce mardi 19 mars 2019. Cette cérémonie présidée par le président Alpha Condé était une occasion selon la commission d’organisation de discuter et trouver  la solution à tous les problèmes concernant l’organisation sur le hadj en République de Guinée.

Le chef de l’Etat guinéen pour se faire comprendre par des participants de ladite  rencontre, a tenu a ses messages en français et certaines langues nationales. Selon le patron du palais Sékhoutoureya, les pèlerins guinéens souffrent à la Mecque plus que tous les pèlerins des autres pays. « Les pèlerins guinéens ce sont eux qui souffrent de plus au pèlerinage, parce qu’il y a trop de combines, de malversations, de copinages. On va à la Mecque parce que c’est une obligation religieuse pour les musulmans, mais il y a des conditions aussi, on va à la Mecque si on a les moyens. Il est temps qu’on trouve solution à cette question », a introduit le Pr Alpha Condé.

Et d’ajouter : « Donc, on doit se poser la question qui doit organiser le pèlerinage ? Dans beaucoup de pays c’est une agence. Au Mali et dans les autres pays il y a une bonne organisation. Donc, cette rencontre est une occasion de vérité. La parole sera donnée à qui veux pour s’exprimer sur le sujet et dans n’importe quelle langue du pays ».

S’exprimant sur le cas des Imams, il a dit : « Les Imams sont des gens écoutés par la société et vous devez avoir le courage de dire la vérité dans ce pays. Même entre vous dites la vérité.  Si vous faites un bon travail durant ces deux jours de concertations, le peuple de Guinée vous portera confiance davantage et si vous faites le contraire, ils porteront leur discrédit sur vous ».

Avant de conclure ses propos, il a demandé aux participants un rapport dans lequel les solutions d’une bonne organisation du hadj figureront. « J’ose espérer que des solutions pour  une bonne organisation du hadj sortiront de vos échanges. Si vous ne le faites pas, je vais convoquer réunion nationale sur le hadj et tous les guinéens prendront part ».

Le président de la commission d’organisation, Aboubacar Sylla, ministre des Transports a promis un bon résultat de ces journées de réflexions.

Daouda Yansané

Facebook Comments

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*