FLASH INFO

Salon des entrepreneurs de Guinée : Le Premier ministre opte pour une politique d’accompagnement du secteur privé 

Le premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana a présidé ce mercredi, 13 mars 2019, dans un réceptif hôtelier de Conakry au lancement du Salon des Entrepreneurs de Guinée (SADEN).

Cette première édition connait de plusieurs acteurs du  monde créatif, c’est-à-dire des entrepreneurs et dirigeants d’entreprises, venus de toutes les régions de la Guinée et de l’étranger pour plancher autour de la thématique : « Entrepreneuriat, puissant levier du développement économique et social ».

Dans son discours de circonstance, Arancha Gonzalez, directrice exécutive du Centre du Commerce International (CECI) a rappelé la nécessité  de l’implication des entrepreneurs dans la construction d’un développement durable ainsi que la capitalisation des efforts de ces derniers : « Si on est ensemble aujourd’hui, c’est parce qu’on veut aller loin. Loin, ça veut dire construire un écosystème propice aux entrepreneurs, ce n’est pas seulement faire beaucoup d’efforts éparpillés. Loin, c’est de s’assurer que les entrepreneurs dans ce pays ont accès aux financements et pas simplement pour de belles idées ».

« Aller loin, ça veut dire connecter les entrepreneurs à des marchés. Aller loin, ça veut dire ne laisser personne derrière. Que ça soit des jeunes, que ça soit des femmes, qu’ils soient dans les villes ou dans les campagnes, qu’ils soient dans l’agriculture ou dans la culture, on veut que tout le monde fasse partie de ce voyage. Aller loin, ça veut dire capitaliser sur les grands marchés en construction, qui sont les marchés de l’Afrique. Aller loin, ça veut dire donner de l’espoir aux jeunes d’avoir une vie meilleure ici en Guinée », a-t-elle argumenté.

Pour Elizabeth Peri, Chef de la section politique de la Délégation de l’Union Européenne qui se réjouit de l’événement « le programme INTEGRA s’inscrit parfaitement dans la trajectoire de la création d’emplois. Catalyseur de projets destinés aux jeunes guinéens, il est destiné à encourager l’entrepreneuriat dans le cadre de chaines de valeur sélectionnées en apportant des fonds sous forme de dons et de prêts aux jeunes entrepreneurs. Mais également des assistances techniques aux porteurs de projets à travers les agences de mise en œuvre et les ministères d’encrage des projets ». «  Le Gouvernement de la Guinée a reconnu que ce programme représente une opportunité d’amélioration du climat des affaires, de la promotion du tissu économique local et de la compétitivité de certaines chaines de valeur », a-t-elle précisé.

Exprimant sa gratitude, le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana se montre rassurant : « il est agréable de noter que la plupart des participants sont porteurs de projets susceptibles d’apporter des solutions innovantes afin d’accélérer la transformation économique en cours dans notre pays. Je m’empresse de saluer cette initiative portée par des entrepreneurs guinéens et appuyée par le gouvernement et le CECI (Centre du Commerce International) ».

« Le thème de ce salon est t un thème d’actualité qui est en parfaite adéquation avec les priorités du gouvernement telles que répétées dans notre Plan de Développement Economique et Social (PNDES).Il y a lieu d’accompagner, d’impulser le secteur privé, générateur d’emplois et facilitateur d’une redistribution partagée de la richesse nationale. Il s’agit pour la Guinée, en proie à des défis pressants de chômage et d’extrême pauvreté, de promouvoir le secteur privé, en offrant à celui-ci un environnement propice aux affaires pour lui permettre de jouer le rôle qui est le sien, c’est-à-dire celui du moteur de la croissance », a indiqué le chef du gouvernement.

Thierno Amadou Oury BALDE

 

Facebook Comments

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*