FLASH INFO

Guinée : De retour au bercail, Cellou Dalein Diallo s’engage au côté de ses partisans !

Cellou Dalein DIALLO

Le chef de file de l’opposition guinéenne est rentré au bercail ce lundi 03 décembre 2018 suite à un séjour à Dakar  où  il assisté 62ème congrès de l’International Libéral.

Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo qui assume le poste de vice-président de l’International Liberal, a été accueilli chaleureusement par les militants de l’opposition républicaine.

Devant ses partisans, le président de l’UFDG a expliqué les raisons qui ont prévalu à son choix comme vice-président de l’organisation internationale qui regroupe les libéraux-démocrates.

« J’ai été élu premier vice-président de cette prestigieuse institution. Bien entendu, mes collègues des représentants des autres pays et partis membres m’ont fait confiance en raison de ma modeste participation que j’ai apporté au fonctionnement de l’organisation mais aussi et surtout parce qu’ils savent que je représente un grand parti en  l’occurrence l’UFDG », a déclaré Cellou Dalein Diallo.

Poursuivant, l’opposant manifeste sa reconnaissance à ses militants et sympathisants pour l’observation des démarches de protection de l’opposition dont il dirige : « Le mérite vous revient et donc c’est à moi de vous féliciter pour la constance dans la mobilisation, dans l’engagement, dans les manifestations, dans le vote et la sécurisation du vote ».

« Je suis fier de vous et fier d’être votre président. Les autres partis libéraux n’ont pas manqué d’exprimer leur admiration pour l’UFDG, pour tous les efforts que nous consentons pour construire une démocratie apaisée, pour sauver l’unité de notre nation menacée par une politique irresponsable de Alpha Condé », a-t-il tiré à boulet rouge sur le régime en place.

Pour rassure ses concitoyens du combat démocratique qu’il mène, le président de l’UFDG dira que l’International Liberal  n’est en marge des réalités sociopolitiques de son pays : « Tous les efforts que nous faisons sont connus à travers le monde. J’ai reçu des félicitations et des encouragements de la part des autres partis libéraux d’Asie, d’Europe, d’Amérique et bien entendu de l’Afrique. Ils sont tous parfaitement au courant de ce qui se passe, du combat que nous menons, du travail que nous sommes en train de faire pour défendre les valeurs libérales qui sont la démocratie, l’Etat de Droit mais aussi la protection des droits humains et de la liberté du citoyens qui doit être protégé dans le monde et d’exercer ses droits. Ils savent aussi que  nous sommes en face d’une dictature qui n’a aucun égard pour les lois de la république pour les citoyens. Tout est politique, tout est défini et organisé pour défendre l’intérêt du clan Alpha Condé ».

Thierno Amadou Oury BALDE

Facebook Comments

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*