FLASH INFO

Energie et Hydraulique : l’Administrateur général de EDG dresse un bilan positif après trois ans de contrat de gestion

Conakry, le 30 Novembre 2018 – L’Administrateur Général de l’Électricité de Guinée (EDG) a procédé ce vendredi à la présentation du plan de redressement suivi du bilan de ces trois dernières années de gestion du contrat de EDG. Cette présentation qui intervient à moins d’un mois de la fin de l’exercice 2018, a permis de présenter les chiffres et les relations techniques des équipes de la société. 

En 2010, le secteur de l’électricité faisait face à de nombreuses difficultés liées aux insuffisances de la production énergétique. Ainsi pour redresser ce secteur, un vaste plan global de réforme a été entrepris par le Président de la République Alpha Condé avec l’appui des bailleurs de fonds et des partenaires privés à travers un financement de 400 millions de dollars pour le développement nécessaire du secteur énergétique.

En passant de 238 469 clients en 2015 à 400 149 en 2018, EDG a assuré une hausse de 68% de nouveaux clients avec la réalisation du parc compteurs posés et raccordés de plus de 120.000 contre 13.000 en 2015, soit une hausse de +846% sur la période. Malgré la déserte de nouveaux clients, l’entreprise a réussi à réduire le temps de coupures d’électricité à 31 % et augmenter la production de 69 % avec près de 800 GWh produit en 3 ans.

Selon Abdenbi Attou, Administrateur Général de la société Électricité de Guinée, cette conférence s’inscrit dans une démarche de transparence avec l’ensemble des parties prenantes. Elle est consacrée au bilan de l’Electricité de Guinée après trois ans de contrat de gestion. Poursuivant, Abdenbi Attou a mentionné qu’il s’agit avant tout de sortir EDG d’une crise qui est structurelle et opérationnelle à l’aide d’un partenaire public-privé.

Plus loin, l’Administrateur Général de EDG a clairement précisé que la méthode du contrat de gestion, un plan de redressement est axé sur trois étapes essentielles qui sont l’amélioration et la performance commerciale, l’amélioration et la performance technique et la réorganisation et le renforcement des capacités. Selon Abdenbi Attou ce plan de redressement a permis le renforcement des moyens de production dans les villes de l’intérieur à savoir les localités de Pita, Dalaba, et Mamou initialement alimentées par des centrales d’une capacité de 6kV ont toutes été dotées de centrales d’une capacité de 30kV.  De nouvelles centrales thermiques ont été mises en place dans les villes de Kouroussa, Madiana, Kérouané, Boffa, Siguiri, Boké et Kankan.

L’Électrification des communes rurales, 26 préfectures et 36 localités rurales ont été électrifiées en basse et en moyenne Guinée, suivi de la réhabilitation de Kaloum 5 et la remise en service d’une centrale thermique à Conakry à terme 30 MW de capacité disponible supplémentaire. Le plan a favorisé également la mise en place d’un réseau tiers d’encaissement, pour le paiement des factures à partir de mars 2018 pour faciliter les démarches clients et améliorer la qualité du service, disponible à Conakry 6 jours sur 7 et de 8 heures à 18 heures et en offrant aux clients un choix de 20 points de paiement en dépit des 11 agences commerciales de la société. Une agence Grands Comptes EDG pour faciliter les démarches des grands clients qui sont dorénavant accueillis dans un environnement plus spacieux et par une équipe dédiée conclu-t-il.

En termes de perspectives, la société Électricité de Guinée envisage à court, à moins et à long terme, à assurer la desserte, augmenter les revenus, transformer l’entreprise et former la relève.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Facebook Comments

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*