FLASH INFO

Massacre du 28 Septembre: le collectif des avocats de Toumba Diakité engage un relevé pénal pour obtenir la libération de son client !

Alors que plusieurs inculpés du massacre du 28 septembre bénéficient d’une liberté pendant que son client continue à prendre son mal en patience dans la maison d’arrêt de Conakry où il est détenu depuis son extradition, maître Paul Yomba Kourouma fait une nouvelle sortie médiatique pour fustiger ce que l’on pourrait qualifier deux poids-deux mesures.

Très déterminé pour obtenir la liberté de son client Aboubacar Sidiki Diakité dit Toumba, l’avocat décide d’introduire un référé pénal après avoir constaté le non renouvèlement du mandat de dépôt du principal présumé auteur des terribles événements survenus à Conakry au stade du 28 septembre en 2009.

« Le jeudi prochain, nous allons engager un référé pénal, parce que son mandat de dépôt n’a pas été renouvelé à la maison centrale. La loi, dans le cas d’espèce, est très claire. C’est de le mettre en liberté purement et simplement », a indiqué l’avocat de l’ancien garde de corps de l’ex-chef de la junte militaire.

Comme on peut s’y attendre, l’ancien avocat d’Alpha Condé qui défend les dossiers les plus brulants, se montre toujours irrité par les conditions de détention de son client.

« Toumba Diakité est malade à ce jour, il ne se porte pas du tout bien. Toumba Diakité se ligote même en prison. Il se serre la poitrine, et ne se couche même plus sur le lit. Il est obligé de se coucher par terre et mettre les pieds contre le mur », dénonce Me Paul Yomba KOUROUMA.

Thierno Amadou Oury BALDE

Facebook Comments

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*