FLASH INFO

Justice: Un père de famille à la barre pour abus de confiance et destruction

Justice

Naby Sylla, marié et père de trois enfants a comparu le jeudi 29 novembre 2018 au tribunal de première instance de Mafanco. Poursuivi pour abus de confiance et destruction, le prévenu a nié les faits qui lui sont reprochés.

 

Dans ses explications, il a dit que cette affaire tourne autour d’une concession dont il avait la charge de gérer. « C’est mon père feu El hadj Alseny Sylla qui  a offert cette parcelle à feu Kerfalla Soumah. Au regard de ces relations, feu Kerfalla Soumah m’a donné une de ses filles en mariage. Par la même occasion, il m’a confié le papier de sa concession à garder pour ses héritiers qui sont en majorité des femmes ».

 

Poursuivant ses explications, il a déclaré que tout s’est passé très bien jusqu’en 2016 lorsque Mohamed Soumah, l’unique garçon de feu Kerfalla Soumah est rentré en conflit avec ses sœurs à cause de cette concession. Il a exigé à ce que le papier de la concession lui soit remis. J’ai remis le papier à madame Mariama Ciré Camara, la représentante de la famille Soumah ».

 

Pour toujours clamer son innocence, il a déclaré que c’est le nommé Mohamed Soumah qui le poursuit pour une affaire dont il ne connaît pas : « Nous sommes des cousins et je ne suis pas dans leur conflit domanial ».

 

A la suite des questions de précisions du président et le procureur, l’avocat de la défense a sollicité la mise en liberté provisoire du prévenu. « Monsieur le président, le prévenu  Naby Sylla et la famille Kerfalla Soumah sont des cousins. Il a aussi épousé une fille de cette famille. Il ne peut pas fuir, c’est la famille », a dit l’avocat.

 

L’empereur des poursuites a abondé dans le même sens que l’avocat. Il a estimé qu’au regard des liens de parenté entre le prévenu et cette famille, il ne va pas fuir.

C’est sur ces mots du procureur que le tribunal a ordonné la mise en liberté provisoire du prévenu et renvoyé l’affaire à huitaine pour la comparution de Mariama Ciré Camara et d’éventuelles plaidoiries et réquisitions.

Daouda Yansané

Facebook Comments

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*