FLASH INFO

Guinée : L’État préoccupé par la déforestation

Dans le cadre des préparatifs de la 24ème conférence internationale sur le changement climatique (COP24) à Pologne, la CIPAD Guinée a présenté la 2ème édition de l’émission télé climat 24 ce lundi 12 novembre 2018  au journaliste.

Pour le ministre d’État, ministre de l’environnement des eaux et forêts Oye Guilavogui: « La forêt c’est elle qui nous fait respirer, il faut la sauver. L’oxygène sort de cette forêt. Si on ne trouve pas autre chose que détruire la forêt, notre vie est en danger. Tout le monde a constaté cette chaleur qui s’est abattue sur la Guinée cette année. On est entrain de détruire notre environnement. C’est dans ce cadre que l’État a pris des dispositions, nous avons relevé le prix du bois, nous avons relevé les redevances du coupe des bois. Pour que la population comprenne que c’est une denrée qui va se faire rare et c’est une denrée à laquelle il ne faut pas toucher. L’État le cautionne et les citoyens doivent être conscients de cela. Nous allons instaurer une loi qui existait déjà qu’on appelle loi Fria. A l’occasion de chaque cérémonie que ce soit baptême, mariage, que les initiateurs plantent des arbres. Une façon d’amener tous les guinéens à planter ».

 « C’est une journée historique de la marche verte et on interpelle tout le monde, la société civile, la presse, tous les citoyens à se joindre à nous du pont 8 novembre au port autonome de Conakry en passant par Coléah pour que la population se demande ce qui se passe. Nous voulons créer un véritable bouchon ce 15 novembre pour que les populations sachent ce qui passe sur l’impact du climat », a insisté Mamady Touré président du l’ONG CIPAD.

Mamourou Sonomou

620446387

Facebook Comments

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*