FLASH INFO

Tueries en Guinée: Qui sont les victimes à Wanindara ?

Les victimes à wanindara lors de la ville -morte de l’opposition républicaine

Ils sont au nombre de trois jeunes ayant reçu dans la nuit du mercredi 7 octobre des balles réelles en marge de la ville-morte appelée par l’opposition guinéenne en guise de protestation contre la violation des lois et le dernier accord politique relatif à l’installation des exécutifs locaux.

Selon nos sources, Mamadou Sow, Alimou Baldé et Mamadou Bela Baldé auraient été blessés par des balles réelles lors de heurts qui ont éclaté entre forces de l’ordre et manifestants aux environs de 20H à Wanindara en haute banlieue de Conakry.

La première victime du nom Mamoudou Sow, marchand de profession, âgé de 35 ans et domicilié à Cosa, aurait reçu une balle sur la partie droite de sa jambe avant d’être admise dans une clinique du quartier Wanindara où le jeune Alimou Baldé a également été reçu.

 Ce dernier étant élève de profession, âgé 22 ans et originaire de Soïndé (Singueléma) dans la préfecture de Télimélé, a été touché blessé par balle sur sa jambe gauche avant de succomber.

Dans les mêmes circonstances, Mamadou Bela Baldé, originaire de Kankalabé (préfecture de Dalaba), âgé d’une vingtaine d’années, étudiant diplômé qui a été payé les frais en recevant une balle sur la tête avant de rendre l’âme sur place.

A rappeler que ces tueries relancent une nouvelle fois la problématique de l’impunité  et de l’insécurité dans notre pays.

Thierno Amadou Oury BALDE

Facebook Comments

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*